Culture
Cult actus Peynet Actu

Nouvel accrochage de la collection permanente

Les Trône en première salle du dessin d’humour cette maxime de Tignous : «  Un dessin réussi prête à rire. Quand il est vraiment réussi, il prête à penser. S’il prête à rire et à penser, alors c’est un excellent dessin ».
Le dessin est tout en rondeur lorsque le mot est tranchant, mais cet art si particulier en fait implicitement une arme de destruction passive, à plus forte raison lorsque, touchés dans leur égo, les « victimes » désignées se cabrent et se rebellent, achevant de donner un sens cette fois affiché à ce qui n’était qu’une pique suggestive ; il en est ainsi depuis l’antiquité.
Les thématiques proposées pour ce nouvel accrochage varient en alternant volontairement sujets graves et plus légers. Ils sont une vingtaine d’illustres signatures à se partager durant les mois à venir l’espace d’exposition qui leur est consacré ; Les thématiques sur le dessin de propagande pendant la première guerre mondiale, le dessin de presse au xixème siècle sont rejoints pour une large part par le dessin d’actualité via les artistes de Cartooning for peace autour des sujets de société : La liberté d’expression, le vivre ensemble, l’environnement et la condition des femmes dans notre société.
Les styles outrageusement esthétiques du xixe siècle viennent se briser sur l’épure des caricatures actuelles. Le grotesque et l’outrecuidance vont si bien au dessin de presse, qu’on le nomme caricature ou non, qu’il a survécu – non sans danger d’ailleurs – aux nouvelles technologies d’information pour s’imposer – quasiment –  universellement.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris