Entete Exflora

Le parc Exflora est un jardin public de 5 hectares. Autour d'une grande oliveraie, il regroupe les différentes expressions du jardin méditerranéen, depuis la Rome antique jusqu'à l'exubérante Riviera du 19e siècle.
A l'entrée du parc, la terrasse principale, conçue dans la tradition de celles de la Renaissance italienne, offre au visiteur la vue la plus complète sur le jardin.

Des jeux d'eau prolongent les bassins et fontaines installés dans l'axe de la terrasse. L'ensemble compose un "chemin d'eau" de 500 m de long. Tout le long de l'allée conduisant à la mer, de nombreux rosiers sont plantés, illustrant la célèbre production de roses d'Antibes.

L'exubérance du jardin exotique et de la palmeraie remémore la belle époque où les jardiniers anglais, réussissaient à acclimater des végétaux fleurissant l'hiver, saison de prédilection des villégiatures princières sur la Côte d'Azur.

Un peu plus loin le théâtre de verdure, inspiré de ceux des jardins italiens et un belvédère à l'extrémité du parc, offre une très belle vue sur la mer et les Iles de Lérins.

Dans la tradition des jardins provençaux du 18e siècle, un labyrinthe d'arbustes taillés a été recréé et constitue un espace vert des plus ludiques. Plus loin les jardins de l'Islam sont représentés avec la présence de l'orangeraie, avec au sol, un quadrillage dessiné par les canaux d'irrigation en terre cuite, comme dans la célèbre cour de la Cathédrale de Séville en Espagne.
Les potagers et les vergers plantés dans l'Arsat, bénéficient d'une technique de culture en creux, en usage dans les jardins du Maroc, pour abriter du feu du soleil, et leur conserver ombre et humidité. Attenant à l'Arsat, une évocation du rhyad, cour carrée, placée au centre de la maison marocaine fréquemment décorée d'un bassin, de quelques plantations et de poteries, a été reconstituée. Le kiosque, au joli toit en tuiles bleues vernissées, en hommage au peintre MAJORELLE, auteur d'un magnifique jardin bleu à Marrakech, termine cet ensemble.

Dans une partie du parc, le jardin d'hiver rassemble les plantes à floraison hivernale tels le mimosa ou le camélia (à voir uniquement en saison).

La Rotonde est un hommage à Ferdinand BAC, homme de lettres, créateur de jardins, dont le très beau jardin des Colombières à Menton. L'inscription latine figurant sur l'obélisque signifie : "Beaucoup de jardins à peine éteints, renaissent déjà".

Dans le prolongement de la Rotonde, le mail aux tilleuls est semblable aux mails de Provence, souvent transformés en "cours", tels le Cours Mirabeau à Aix-en-Provence ou le Cours Saleya à Nice. Le puit qui existait sur le site à l'origine a été conservé en lieu et place de la fontaine traditionnelle.

Enfin l'atrium, le péristyle et le jardin pompéien rappelle une villa de la Rome antique et son jardin, inspiré de celui décrit, si précisément par Pline le Jeune. Il sert d'ailleurs aujourd'hui de références historique et botanique. A l'opposé de cet ensemble antique, à l'autre bout du parc, une salle fraîche, dans la tradition provençale, précède l'accès direct à la mer.

Votre Contact
Parc Exflora
Avenue de Cannes - 06160 Antibes Juan-les-Pins
Horaires d'ouverture
Printemps : 9h30 / 19h ; Eté : 9h30 / 21h30 ; Hiver : 9h30 / 17h

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris