Programmes d'Actions et de Prévention des Inondations (PAPI)

Programme PAPI 1

Le PAPI est une démarche visant à réduire les dommages aux personnes et aux biens dus aux Inondations. Il s’agit de réduire le risque de manière pragmatique, d’améliorer les outils et les méthodes d’intervention afin d’être plus efficace cas de crise, d’entretenir la mémoire du risque. Le PAPI résulte d’une convention de partenariat entre l’Etat, le Département et la CASA, pour le financement des travaux et des études liés au risque Inondations. La 1ère convention PAPI de la CASA a été signée en 2007 pour une durée de 4 ans.

Entièrement réalisée, la convention PAPI 1 a permis :

  • La création de berges inondables sur la Brague pour faciliter l'écoulement des eaux de pluie
  • Un réaménagement du cours sur le vallon des Horts, au nord de la commune, pour supprimer son tracé en "baïonnette" défavorable au bon écoulement des eaux.
  • La création du bassin de rétention Saint-Claude, sur le vallon du Laval, d'une capacité de 30 000 m3, pour stocker l'arrivée massive de l'eau et permettre en aval un écoulement à plus petit débit.

Concrètement, le PAPI 1 a permis de subventionner 80% de ces travaux.

La lutte contre les inondations se poursuit avec le PAPI 2

Le PAPI deuxième génération se concentre sur : des bassins versants du Loup, de la Brague et des Vallons Côtiers.

Cette nouvelle étape, 2014/2019, a donné lieu à une convention entre le Conseil général, l'État, la Région et l'Agence de l'eau, principaux partenaires de ce programme.


Quels nouveaux travaux ?

20140423 PAPIBragueDésormais activé, le PAPI 2 prévoit la poursuite de l'aménagement de la Brague en amont des travaux déjà réalisés. Parallèlement, un programme d'étude et de travaux pour poursuivre la sécurisation du bassin du Laval est en cours. L'intervention concerne, en priorité, la route de Grasse qui est la 2e branche du vallon du Laval. Cette fois, le projet porte sur les ruissellements urbains et la création de nouveaux bassins de rétention, plus "modestes" que celui de Saint-Claude.

Plus globalement, le programme vise à établir une vraie culture du risque inondation sur le territoire de la Casa. Elle passe aussi par la sensibilisation et l'alerte des habitants.

 

 

 

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris