Mise en valeur des façades

La Ville aide les propriétaires !

20160513 FacadesAméliorer l’aspect des constructions, mettre en valeur le patrimoine, harmoniser le paysage urbain ou encore rendre la vieille ville plus attrayante: autant de bonnes raisons pour la Ville d’aider financièrement les propriétaires d’immeubles ou de maison à la réfection de leurs façades.
Ainsi, entre 2002 et 2015, 123 bâtiments ont été ravalés pour un montant global de subventions équivalent à 438 000 euros. Face au succès de l’opération, la commune a décidé de prolonger l'opération jusqu’au 31 décembre 2017 sur le périmètre du Vieil Antibes qui correspond aux limites des anciens remparts arasés.

Quels montants ?

En moyenne, le financement municipal couvre environ 16% du montant des travaux. Le montant de ces aides peut dans certains cas être majoré. C’est le cas par exemple en présence d’un rez-de-chaussée commercial ou encore pour la prise en compte d’éléments architecturaux particuliers comme l’avancée d’une toiture sous forme de corniche génoise, etc.

Qui est concerné ?

Le Code de la Construction stipule que les propriétaires d’immeubles sont tenus de maintenir "en bon état" les façades. Concrètement, des visites de terrain des agents du service municipal de "Mise en Valeur du Patrimoine" permettent de repérer les façades abîmées, qui méritent ravalement. À partir de ces constats des courriers d’invitation sont adressés aux propriétaires ou aux copropriétés pour les inciter à ravaler.  Ainsi, entre 2015 et 2016, une centaine de lettres de ce type sont parties.
D’autre part, les propriétaires soucieux de l’esthétique et de la valorisation de leur patrimoine peuvent directement faire la démarche auprès de l’unité patrimoine pour monter le dossier de subvention. Le ravalement de façade est soumis à une autorisation d’urbanisme, une Déclaration Préalable de travaux. Par ailleurs, le retrait du dossier de demande de subvention se fait conjointement à la demande d’autorisation d’urbanisme.

Quelles prescriptions ?

Si les propriétaires sont libres de choisir l’entreprise qui réalisera les travaux de ravalement, ils sont en revanche tenus de se soumettre aux prescriptions architecturales générales contenues dans le Plan Local d’Urbanisme (choix des matériaux, des couleurs, suppression de potences électriques obsolètes, pose de climatiseurs, etc).
Rappelons à ce titre que le périmètre concerné se trouve à proximité de monuments historiques. L’Architecte des Bâtiments de France dans le cadre de l’instruction du dossier d’urbanisme émettra un avis, voir des prescriptions architecturales. À la clôture du chantier, les agents de l’unité Mise en Valeur du Patrimoine et l’Architecte Conseil de la Ville vérifient que le ravalement a été réalisé conformément aux exigences émises, permettant ainsi l’octroi de la subvention. Aucune condition de ressource n’est exigée.

SAVOIR +
SERVICE ATELIER PROJET URBAIN
UNITÉ MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE
21/23 PLACE NATIONALE - TEL. 04 92 90 52 61
OUVERT DE 8H30 À 12H ET DE 14H À 17H

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris