Travaux des grands boulevards

La transformation se poursuit...

20170929 IllusTravaux Albert1erLa transformation des deux grands boulevards urbains qui relient Antibes à Juan-les-Pins entre dans sa phase ultime.

En ce qui concerne le Boulevard Albert 1er dont la dernière tranche entre l’avenue Lemeray et la place de Gaulle a démarré en septembre. Les grands principes d’aménagement sont conservés. À savoir, une requalification des espaces au profit des piétons. Les trottoirs seront redessinés avec de l’enrobé rouge, des bordures en béton teinté et des dalles de porphyre agrémentées de spots lumineux. Une réorganisation longitudinale du stationnement est prévue, des espaces pour les deux-roues seront créés, les traversées piétonnes seront sécurisées. Des espaces de livraison seront aménagés devant le supermarché.
Pendant la période des travaux les 2 voies de circulation seront maintenues et les taxis seront temporairement déplacés du côté de l'avenue du 24 août.

Du côté du boulevard Wilson, le démarrage des travaux a été un peu décalé par rapport à Albert 1er, afin d’éviter d’impacter en même temps les deux grands accès à Juan-les-Pins. C’est la section comprise entre l’impasse Juan et le carrefour Printemps/Tanit qui est concernée. Là encore, le principe général est d’apaiser la circulation et d’améliorer les cheminements piétons. Comme pour les sections précédentes : mise en oeuvre de bordures en béton teinté, réaménagement des trottoirs en enrobé rouge, pose de dallage de Vérone, etc. On retraite également les abords du carrefour, les traversées piétonnes, les espaces dédiées aux transports urbains sont requalifiés et un mobilier urbain de qualité est installé.

Restera ensuite à traiter la dernière section de Wilson pour entrer dans Juan-les-Pins et le carrefour Audiberti.

Les travaux :

Boulevard Albert 1er :

  • Sept 2017 : début des travaux
  • Fin janvier 2018 : fin des travaux
  • Interruption des travaux pendant les fêtes de fin d’année
  • Coût de l’opération : 750 000 euros

Boulevard Wilson :

  • Mi-novembre 2017 : début des travaux
  • Fin mars 2018 : livraison
  • Coût de l’opération : 1 million d’euros

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris