Dossier d'Information Communale sur les Risques Majeurs

(DICRIM)

Premières mesures d'urgence en cas d'événement exceptionnel

Application de l'article 21 de la loi n°87 du 22 juillet 1987 et du décret n° 90.918 du 11 octobre 1990

L'accident majeur est une situation exceptionnelle qui appelle une organisation exceptionnelle. Il faut donc se préparer et gérer l'événement, en examinant les principales consignes en cas d'alerte. C'est grace a l'analyse des évènements tragiques qu'ils soient technologiques ou naturels, survenus dans le monde ces dernieres années, qu'une attitude efficace de prévention a pu être mise en place.

Conduite à tenir dans tous les cas


S'informer

En cas d'alerte, il est très important de pouvoir s'informer très vite sur la nature du risque, ainsi que les premières consignes à appliquer.

Le meilleur moyen pour être tenu au courant est de se mettre immédiatement à l'écoute des médias.

Ne pas aller chercher les enfants à l'école

Les enseignants et les éducateurs sont là pour assurer leur sécurité. Ils sont les mieux informés des conduites à tenir avec les enfants, en cas d'alerte.

La rédaction d'un Plan Particulier de Mise en Sécurité est rédigée avec l'aide des services compétents.

Il faut faire confiance à l'établissement scolaire.

Ne pas téléphoner

La tentation est grande d'utiliser le téléphone dans ces circonstances pour obtenir des nouvelles ou des renseignements divers. Le réseau téléphonique doit rester libre pour les secours. Soyez patient, même si l'information peut sembler longue à venir.

Pour prévenir les secours d'une urgence, et uniquement dans ce cas :

18 via un téléphone fixe
112 via un mobile
Soyez précis et bref dans votre message

 

Inondations

EN CAS D'ORAGE EXCEPTIONNEL OU À L'ANNONCE DE LA MONTÉE DES EAUX

20160118 InondationRoutedeGrasse2014Comment est donnée l'alerte ?

  • La météo est exceptionnelle (Bulletins vigilance météo)
  • Des panneaux d'interdiction de circuler sont sur les zones inondables (Panneaux à messages variables) ainsi que des barrières
  • L'alerte est donnée avant que l'inondation ne soit effective
  • Les populations dans les zones à fortes probabilités d'inondation sont informées de l'alerte par message téléphoné si vous êtes inscrits sur le serveur d’alerte

Que font les services municipaux ?

La gestion de crise est prise en charge par la Protection Civile Urbaine, service municipal spécialisé qui devient centre opérationnel dès l'apparition d'une pré-alerte. Les moyens techniques de la ville sont mis à la disposition de ce service, qui peut aussi réquisitionner des entreprises et moyens privés si nécessaire.

Antibes Juan-les-Pins est touchée par des évènements de type "crues éclair", pour lesquels la prévision est très difficile. La ville est dotée d’une plateforme hydro météo Rainpol (NOVIMET) lui permettant d’anticiper les précipitations.

20160321 CartePluieoct2015

Précipitations du 3 Octobre 2015 à 21h10

Un système de diffusion d'alerte a été mis en place. Les personnes habitant en zone inondable et souhaitant bénéficier de ce service trouveront la fiche d'inscription (service gratuit) sur la page Gestion de crise et alerte inondation ainsi qu'auprès des services municipaux, aux horaires d'ouverture des bureaux.

La mise en place d'un réseau de mesure des pluies et hauteurs d'eau avec télétransmission des données en temps réel a été mis en place et permet de gérer au plus près l’évènement.

Dans les périodes à risques, la Police Municipale assure le suivi des points sensibles depuis ses caméras de vidéo surveillance, et alerte le service de Protection Civile Urbaine dès les premières montées d'eau.

LES ZONES INONDABLES : LA COMMUNE D'ANTIBES POSSEDE UN P.P.R INONDATION

20160321 CartographieZonesInondablesIl est établi et mis en œuvre par la Protection Civile Urbaine. Les interventions de terrain reposent notamment sur la mobilisation du personnel municipal d'astreinte.

Pour la mise en sécurité des voiries, des panneaux lumineux à diodes signalent les risques aux usagers ; les routes et accès exposés sont fermés.

Si la situation est particulièrement grave:

  • le Préfet peut déclencher le Plan ORSEC, le Plan Rouge, le Plan d'Hébergement
  • L’Agence Régionale de Santé (A.R.S.) en liaison avec la Direction Santé Environnement et Développement Durable (D.S.E.D.D.) surveille la qualité de l'eau destinée à la consommation humaine et assure les vaccinations éventuelles, si besoin

Que devez-vous faire ?

Respecter la réglementation de circulation et de stationnement

Lorsque le risque d'inondation se précise, il ne faut pas attendre que l'information vous parvienne directement. Il faut aller au devant d'elle.

  1. Ecouter les radios locales d'informations
  2. Couper l'électricité et le gaz, laisser le téléphone branché
  3. Rester dans les étages supérieurs des habitations
  4. Ne pas laisser les denrées périssables dans les zones inférieures
  5. Ne pas consommer l'eau de la distribution publique ou des puits particuliers sans l'avis des services compétents
  6. Si la montée des eaux est très importante, l'évacuation peut-être nécessaire sans attendre le dernier moment
  7. Se conformer aux directives de la Protection Civile Urbaine, des services techniques, des pompiers y compris en cas de mesures d'évacuation
  8. N’allez pas à pied ni en voiture dans les zones inondées
  9. Eloignez-vous des cours d’eau
  10. N’allez pas chercher vos enfants à l’école, ils y sont en sécurité

 

 

Séisme

LA VILLE D'ANTIBES EST SITUEE EN ZONE DE SISMICITE MODEREE

20160321 CarteSeisme

Comment est donnée l'alerte?

Le tremblement de terre se traduit par des vibrations du sol. Ces secousses peuvent induire des glissements de terrain, des crevasses dans le sol, des chutes de blocs de pierres.
Si la force du séisme est importante, on peut voir apparaître des fissurations de murs et cheminées, des chutes de tuiles, voire des effondrements de bâtiments. Elle durera de quelques secondes à quelques minutes.
Aucune méthode scientifique ne permet actuellement de prévoir de manière certaine le moment ou surviendra un séisme. Il n'y a pas d'alerte possible.
Il est donc important de connaître les consignes de sécurité.

Les services de secours ressentent les secousses sismiques en même temps que la population et lui viennent immédiatement en aide.

Que font les secours ?

Pour un sinistre limité (effondrement d'immeuble par exemple) la mairie déclenche un plan d'intervention et active sa cellule des mesures d'urgence.

Dans le cas d'un sinistre plus général et de forte intensité le Préfet peut, si la situation l'exige, déclencher le Plan ORSEC, voir le plan ROUGE, et éventuellement le plan d'hébergement. Il demande le concours des moyens de secours nationaux.

Les sapeurs pompiers installent un poste de commandement, un poste médical avancé et une chaîne médicale. Ils disposent d'équipes de reconnaissance, d'écoute, de sauvetage, de déblaiement, etc.
L'évaluation des risques d'explosion consécutive à des fuites de gaz inflammable est réalisée par les services de Gaz de France et les services de secours.

L’Agence Régionale de Santé (A.R .S.) en liaison avec la Direction Santé Environnement et Développement Durable (D.S.E.D.D.) met en œuvre certains plans d'intervention d'urgence :

  • alerte du SAMU, SMUR
  • évaluation des effets sur l'alimentation en eau et l'assainissement et mesures palliatives
  • évaluation des risques de maladies contagieuses et mesures préventives

Le coordinateur des services municipaux, coordonne les interventions des services techniques municipaux.

Les missions de forces de police sont les suivantes:

  • Rappel et mobilisation des effectifs par la mise en pratique de fiche d'alerte
  • Définition et adaptation des missions en fonction des analyses des techniciens de la sécurité civile
  • Protection des biens privés et publics

Que devez-vous faire ?

Pendant les premières secousses :

  • Garder son calme
  • Ne pas téléphoner
  • Evacuer immédiatement dès les premières secousses tout local susceptible d’effondrement
  • Ne pas prendre l'ascenseur

Dans la rue :

  • S'éloigner des constructions le plus possible ou s'abriter sous un porche

Dans un bâtiment :

  • S'abriter sous une table solide ou à l'angle d'un mur. S'éloigner des fenêtres et ne pas fumer

Dans la voiture :

  • Y rester et s'éloigner de ce qui risque de tomber. La suspension peut entraîner un fort balancement, mais il n'y a pas de risque.

Après les premières secousses :

  • Si on se trouve à l'extérieur, ne pas entrer dans un bâtiment
  • A l'intérieur, couper l'eau, le gaz, l'électricité. Ne récupérer que les objets de première nécessité et évacuer le bâtiment par les escaliers
  • Prendre garde à toute chute éventuelle de matériaux (attention à la stabilité des structures)
  • S'éloigner des constructions et se diriger vers un endroit isolé dans le calme
  • Ne pas téléphoner
  • Ecouter les médias
  • En cas d'ensevelissement, se manifester en tapant contre les parois

Accident de transports de matières dangereuses

Les pollutions accidentelles, l'incendie, l'explosion et les fuites toxiques constituent les risques liés au transport des matières dangereuses

20160321 MatiereDangereuse1

Equipe spécialisée de la Protection Civile d’Antibes - Intervention sur fuite de chlore

Que font les secours ?

La Municipalité active sa cellule des mesures d'urgences et son plan de secours "transports de matières dangereuses" (Si l'accident est particulièrement grave le Préfet déclenche le Plan orsec ou un plan d'urgence.)

La Protection Civile Urbaine d'Antibes, dotée d'une cellule de reconnaissance et d'identification des risques chimiques et d'un groupement d'intervention radiologique procède à des mesures de détection, de protection des personnes et des biens et effectue des prélèvements d'échantillons qui seront analysés dans le laboratoire du service.

Les Sapeurs-Pompiers activent leurs cellules mobiles d'interventions chimiques ou radiologiques et mettent en place leurs moyens de secours aux victimes et leurs moyens de lutte contre les incendies si besoin.

Les forces de police mettent à disposition leurs effectifs pour réaliser les déviations de la circulation et faire respecter le périmètre de sécurité.

Le coordinateur municipal active éventuellement les services techniques.

L’Agence Régionale de Santé (A.R.S.) en liaison avec la Direction Santé Environnement et Développement Durable (D.S.E.D.D.) met en place une section hygiène du milieu et une section médicale dont les missions sont les suivantes :

  • Evaluation de la situation sanitaire
  • Participation à la coordination éventuelle des structures médicalisées (mise en pré-alerte du S.A.M.U)

Que devez-vous faire ?

  • S'éloigner des environs de l'accident et de ne pas chercher à s'en approcher
  • En cas de feu sur les véhicules ou les réservoirs, s'éloigner d'au moins 300 mètres, le plus rapidement possible
  • En cas de risque toxique, procéder au confinement, c'est à dire s'enfermer dans un local clos en calfeutrant soigneusement les ouvertures, y compris les aérations, après avoir arrêté la ventilation, la climatisation et réduit le chauffage
  • Garder des linges humides afin de les appliquer sur le visage en cas de besoin
  • Ne pas fumer
  • Eteindre toute flamme nue (allumette, bougie, gazinière, chauffage au gaz)
  • Conserver près de soi une lampe de poche en cas de coupure d'électricité ou d'extinction des lumières
  • Suivre les consignes spécifiques des services de sécurité présents sur les lieux

Risque Incendie

20160321 PhotoFeuL'installation d'un détecteur de fumée, officiellement appelé détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF), est obligatoire dans tous les logements d'habitation. C'est ce qui résulte de la loi n° 2010-238 du 9 mars 2010 qui avait prévu de généraliser ce type de dispositif d'alerte incendie dans un délai de cinq ans.

LES PRECAUTIONS A PRENDRE

  • Mettre les allumettes et les briquets hors de portée des enfants
  • Ne pas conserver de produits inflammables (alcool, papiers, tissu) près d'une source de chaleur
  • Vérifier le bon état de fonctionnement des extincteurs
  • Prendre connaissance des instructions en cas d'incendie affichées dans votre immeuble ou sur votre lieu de travail
  • Eteignez toujours votre cigarette avant de manipuler un produit inflammable

APPELEZ LES SECOURS

  • Prévenez les pompiers (18) ou (112) pour le portable
  • Dans une entreprise ou lieu public, donnez l'alerte en respectant les instructions affichées.

ESSAYEZ D'ETEINDRE LE FEU

  • Evitez les appels d'air
  • Si le feu touche une installation électrique, coupez d'abord le courant
  • Attaquez la base des flammes avec de l'eau ou un extincteur après avoir éloigné les objets susceptibles de propager l'incendie
  • Si un liquide brûle, étouffer le feu avec un linge mouillé
  • Si le feu est dans un récipient couvrez-le
  • Si les vêtements d'une personne sont en feu couchez-la à terre, arrosez-la d'eau ou étouffez les flammes avec un tissu non synthétique ne pas essayer de la déshabiller

RESTEZ CONFINE

  • Si le feu ou la fumée est derrière votre porte, gardez la fermée en l'arrosant souvent et assurez un calfeutrage avec des chiffons mouillés
  • Manifestez votre présence à une fenêtre

Dans un local enfumé, baissez-vous, l'air frais est près du sol

Feu de forêt

20160321 PhotoFeuForet

Les précautions à prendre

Consultez l'arrêté 2014-453 sur la réglementation de l’emploi du feu en vue de prévenir les incendies de forêt dans le département des Alpes-Maritimes

Exercez-vous à l’utilisation des extincteurs

Que devez-vous faire ?

AU PREALABLE POUR LIMITER LES RISQUES

  • Débroussailler les alentours
  • N'allumer jamais le feu
  • Ne jeter pas les cigarettes
  • Eviter les cabanons et caravanes en bois
  • Si vous êtes propriétaire d'une piscine, la rendre accessible aux engins de lutte

SI UN FEU SE DECLARE

Si vous êtes témoin d'un départ de feu :

informer les pompiers le plus vite et le plus précisément possible (18)

  • Si possible, attaquer le feu
  • Dans la nature vous éloigner dos au vent

Si vous êtes surpris par le front du feu :

  • Respirer à travers un linge humide, à pied, rechercher un écran (rocher, mur, etc....)
  • En voiture, ne pas sortir

Une maison bien protégée est le meilleur abri

  • Fermer et arroser volets, portes et fenêtre
  • Occulter les aérations avec des linges humides
  • Rentrer les tuyaux d'arrosage
  • Ouvrir le portail
  • Fermer les bouteilles de gaz situées à l'extérieur et les éloigner si possible de la maison

APRES LE FEU

  • Eteindre les foyers résiduels
  • Ne pas sortir de votre maison avant d'avoir revêtu une tenue adaptée aux circonstances : protéger parfaitement toutes les parties du corps (chaussures en cuir, gants, chapeau, vêtement en coton ou en laine)
  • Utiliser votre tuyau d'arrosage, pour éteindre les parties de la maison encore fumantes
  • Venir en aide aux voisins

Risque Coup de mer

LES PRECAUTIONS A PRENDRE

20160321 PhotoMer

Le sentier de TirePoil

AVANT LE COUP DE MER

  • Annuler vos sorties en mer

PENDANT LE COUP DE MER

  • Ne pas emprunter pas les passages littoraux
  • Ne prenez pas la mer
  • Ne pratiquez pas de sport nautique
  • Si vous êtes en mer, ne revenez pas sur la côte

Risque Neige

20160321 PhotoNeige

Neige Antibes, le 17 janvier 2013 - Intervention des moyens de la Protection Civile

Avant tout déplacement, il est recommandé :

  • De s’informer sur l’évolution des conditions climatiques et de circulation auprès des services téléphoniques et télématiques d’informations routières de Météo-France
  • Il est prudent de différer vos déplacements par les routes non obligatoires
  • Opter pour les transports en commun (voie ferrée de préférence)

Pour l’usager situé sur son lieu de travail, il est conseillé :

  • Au moins de partir nettement plus tôt que l’heure prévisible de déclenchement de l’épisode neigeux
  • Au mieux de laisser son véhicule sur le lieu de travail et prendre les transports en commun

Si vous êtes sur la route, il est demandé :

  • D’écouter les radios donnant l’information routière
  • D’adapter sa vitesse à l’état de la chaussée, de faciliter le passage des engins de traitement
  • De respecter les distances de sécurité entre les véhicules

Découverte engin explosif ou objet suspect

20160321 PhotoArmes

Des bombes ou des munitions non explosées datant notamment des dernières guerres, présentent encore un danger si elles sont manipulées.

Un paquet ou un objet suspect peut avoir été déposé par des terroristes.

Les bons réflexes :

  • Eloignez-vous des lieux 
  • Demander aux passants de s’éloigner de l’objet suspect
  • En cas d’évacuation, aidez les enfants, les personnes âgées et les handicapés à se déplacer

Prévenez les secours :

  • Demander à plusieurs personnes de prévenir la police (17), les pompiers (18)

Soyez responsable :

  • Ne touchez pas l’objet
  • Un simple maniement pourrait le faire exploser

Contacts
 
Police
 
Pompiers
18 ou 112
18 ou 112
 
SAMU
 
Police Municipale
 
Protection Civile
 
Mairie d’Antibes Juan-les-Pins
 
Numéro Vert
0800 10 20 00 (appel gratuit d’un poste fixe)
0800 10 20 00
(appel gratuit d’un poste fixe)

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris